Shikoku O-Henro

Qu’est-ce que le « Shikoku O-Henro » ?

o-henro_01.jpg « Shikoku Henro », c’est-à-dire le pèlerinage de Shikoku, est un voyage religieux qui relie les 88 temples de Shikoku. La longueur totale de cet itinéraire au gré des lieux sacrés (temples) associés à Kobo Daishi Kukai est d’environ 1200 km. L’histoire dit que Kobo Daishi Kukai entreprit ce voyage pour sa propre formation il y a 1200 ans. Après les époques Heian et Muromachi, au début de l’époque Edo, ce pèlerinage est devenu populaire auprès du grand public, faisant de la région un centre religieux. De nos jours, près de 500 mille personnes entreprennent ce pèlerinage chaque année. Parmi les pèlerins, des touristes venus du monde entier effectuent le pèlerinage pour diverses raisons.

À l’origine, il s’agissait d’un « voyage religieux ou formateur » et d’un « voyage de remise en question ». Cependant, c’était également un voyage apprécié par le grand public à l’époque Edo pour le plaisir de sortir de l’ordinaire, de la même façon que le « pèlerinage Konpira » de Kotohira ou bien encore le « pèlerinage Okage » d’Ise. (Il permettait également au peuple oppressé de s’amuser, et il semble que les puissants faisaient preuve d’une certaine indulgence en tolérant ce passe-temps.)

Bien entendu, pour les japonais de l’époque, l’occasion de se rendre à Shikoku à pied ou par bateau depuis Edo (actuel Tokyo) ne se présentait pas deux fois dans une vie.
Les modalités du voyage sont très libres, rendant ce pèlerinage accessible aux voyageurs de tout âge, sexe, religion et nationalité. Vous rencontrerez d’ailleurs toutes sortes de pèlerins : personnes âgées à la retraite, actifs, étudiants, parents et enfants, maris et femmes. Le chemin le plus célèbre part du premier lieu sacré, le Ryozen-ji dans la préfecture de Tokushima, et se parcourt dans le sens des aiguilles d’une montre pour se terminer au 88ème lieu sacré, l’Okubo-ji dans la préfecture de Kanagawa. Cependant, vous pouvez également commencer et vous arrêter où bon vous semble. De plus, rien ne vous oblige à marcher. De nombreux visiteurs mettent à profit d’autres moyens de transport et effectuent le pèlerinage à vélo, en moto, en voiture ou en empruntant les transports en commun.

Il existe de nombreux chemins de pèlerinage dans le monde, dont ceux qui mènent à Jérusalem, Saint-Jacques-de-Compostelle et la Mecque. Cependant, le Shikoku O-Henro permet d’admirer nature et paysages du Japon traditionnel qui semblent en voie de disparition : les eaux bouillonnantes de la rivière Yoshinogawa, les eaux limpides de la rivière Shimantogawa, l’océan pacifique et ses vagues sauvages qui se fracassent contre les falaises, la magnifique mer intérieure de Seto et ses innombrables îles merveilleuses. De plus, le paysage urbain ancien a survécu, entouré de champs où poussent riz, blé et autres fruits et légumes. Si vous vous devez de rencontrer la population locale, de partager un peu de son quotidien et d’apprécier la cuisine locale, n’oubliez pas d’admirer les biens culturels importants présents à chaque temple. C’est un voyage idéal, que vous pouvez apprécier à votre façon.

Hébergement / Budget à prévoir

Hébergement

o-henro_02.jpg

Chaque temple est entouré de divers lieux d’hébergement tels que minshuku, ryokan, hôtels classiques ou pour hommes d’affaires, auberges de jeunesse et shukubo.

Très peu de minshuku acceptent les cartes de crédit. Dans ce cas, vous devrez payer votre hébergement en argent liquide. La plupart des autres lieux d’hébergement acceptent les cartes de crédit. Cependant, il est conseillé de vous renseigner au préalable auprès des shukubo pour vérifier que le paiement par carte est bien accepté.

En général, le dîner et le petit déjeuner sont compris, mais il est préférable de réserver à l’avance. Prévoyez de ne pas arriver plus tard que 5 heures du soir, sinon pensez à appeler pour prévenir de votre retard.

C’est au printemps (de mars à mai) et en automne (de septembre à novembre) qu’il y a le plus de personnes qui effectuent le pèlerinage. Pendant cette haute saison, il est possible que beaucoup d’hébergements soient complets.

La plupart des lieux d’hébergement disposent d’un lave-linge qui est à votre disposition. Les laveries automatiques disposent de lave-linges et de sèche-linges, mais le mode d’emploi est en japonais. (Utilisez des pièces de 100 yens. Des distributeurs de monnaie sont à disposition. Remarque : Pour certains lave-linges, il n’est pas nécessaire d’ajouter de lessive.)

Shukubo

shukubo_senyuji.jpg
Hébergement dans le temple n°58, Senyu-ji
Il s’agit de lieux d’hébergement gérés par les temples et destinés principalement aux groupes. Les voyageurs solitaires y sont cependant les bienvenus si une chambre est disponible. Vous pouvez y participer au service du soir ou du matin (otsutome) et écouter un prêtre en train de donner un sermon (howa). Cela permet en outre d’observer de près les statues bouddhistes et autres objets exposés dans chaque temple. (Petit déjeuner et dîner compris. Bain commun.)

Budget à prévoir (au titre d’août 2007)

Les frais liés au pèlerinage comprennent frais d’hébergement, nourriture, équipement, habillage et souvenirs. Le pèlerinage à pied autour de Shikoku d’une durée d’environ 40 jours est estimé à lui seul à environ 400 000 yens, sans compter les frais de transport pour se rendre à Shikoku et en repartir. Les frais d’hébergement sont de minimum 6500 yens la nuit, avec 2 repas inclus, dans les shukubo, henro-yado (auberges de pèlerins), etc. (à l’exception des campings).

Pour les autres frais, tels que déjeuners, boissons, tampons commémoratifs apposés sur votre carnet de pèlerinage par chaque temple visité, dons d’argent, etc., il faut compter environ 10 000 yens par jour.

AVERTISSEMENT : Des vols ont été signalés. Ne laissez pas vos objets de valeurs sans surveillance.

Cartes de crédit
Les cartes de crédit sont largement acceptées, à l’exception des minshuku et boutiques familiales.

Argent liquide
Il est recommandé de n’emporter qu’un montant limité en liquide et d’utiliser soit 1) les distributeurs automatiques internationaux des bureaux de poste (qui permettent de retirer de l’argent avec des cartes étrangères) ou 2) les banques portant le signe « Authorized Foreign Exchange Bank », où il est possible d’échanger ses chèques de voyage. Shikoku compte environ 1300 bureaux de poste. Cependant, les banques et bureaux de poste qui sont en mesure d’échanger les chèques de voyage le jour même se trouvent dans les grandes agglomérations. Pour plus de détails sur les frais bancaires, renseignez-vous auprès de l’institution qui a émis votre carte. Tous les bureaux de poste se trouvant à proximité du chemin de pèlerinage sont indiqués sur les cartes. Dans la majorité du Japon, il est possible de retirer du liquide dans les épiceries dites « convenience store » à l’aide de sa carte de crédit. Cependant, ce n’est pas le cas à Shikoku.

Usage des distributeurs automatiques internationaux (Japan Post Bank (Anglais))

Les horaires d’ouverture des distributeurs sont variables. Cependant, ils sont tous accessibles aux horaires suivants : 
Lundi au vendredi
de 9h00 à 17h30
Samedi
de 9h00 à 12h30
Dimanche et jours fériés
de 9h00 à 17h00
Les bureaux de poste sont fermés du 1er au 3 janvier, les samedis, dimanches et jours fériés. Tous ne sont pas équipés de distributeurs automatiques. Il est également possible d’utiliser les services postaux habituels pour expédier cartes postales, lettres et colis vers l’étranger.

Points forts du pèlerinage

landscape_ceiling_goshoji.jpg
Peintures au plafond (Gosho-ji)

• Pâtisseries

Faites une pause le long du chemin pour déguster des pâtisseries locales.

• Gastronomie

Visitez les 88 temples tout en profitant des spécialités locales.

• Prenez le temps de vous ressourcer à une source thermale.

Arrêt dans une source thermale le long du pèlerinage

• Paysages magnifiques

Prenez des photos de très beaux paysages et d’œuvres d’art exceptionnelles lors de votre pèlerinage.

Vers Points forts du pèlerinage arrow.gif

Liens utiles

arrow.gif Le pèlerinage de Shikoku (anglais) http://www.shikokuhenrotrail.com/
arrow.gif Le pèlerinage des 88 temples de Shikoku (français/anglais) http://henro.free.fr/